Skip to content

Dragons

Et c’est Maruyama Ôkyo qui commence le défilé.

Puis un dragon attrapé à Singapour par les éditions du Sonneur :

Dragon de bois :

Saint-Michel écrasant les révoltés de la Commune :

À La Pagode

La Marguerite du maître du retable de Trebon.

Un dragon du temple, à Kamakura

Dragon gardien de la Sumida, à Tokyo.

Trois dragons d’Enoshima (leur père à cinq têtes, dans les grottes, attend sa bien-aimée.)

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :